La Fédération Tunisienne de Rugby a été honorée par la présence du président de Rugby Afrique, M. Khaled Babbou, à la réunion qui s’est déroulée le samedi 25 mai 2019.

Cette réunion, dirigée par le président de la Fédération Tunisienne de Rugby, M. Aref Belkhiria, s’est tenue à la maison de rugby, en présence des membres fédéraux, du staff technique et administratif et des représentants du rugby féminin tunisien (présidents et directeurs techniques des clubs) pour discuter la stratégie de développement du rugby féminin en Tunisie et aussi pour évaluer les préparatifs du «Women’s Sevens» qui sera organisé en Tunisie les 12-13 octobre 2019.

M. Babbou, a exprimé son admiration pour le travail, l’effort et le dévouement des responsables du rugby féminin en Tunisie. Il a aussi partagé son intérêt pour le développement du rugby féminin en Afrique en invitant tous les présents à œuvrer pour la réussite du «Women’s Sevens» et pour confirmer les capacités de la Tunisie que ce soit sur le plan organisationnel que sportif surtout que ce tournoi est qualificatif pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Le président de la Fédération Tunisienne de Rugby, M. Belkhiria, a salué la présence de M. Babbou et les efforts fournis pour le développement du rugby en général et du rugby féminin en particulier. Il a par ailleurs insisté sur une meilleure collaboration avec Rugby Afrique pour que le rugby national progresse et s’améliore.

L’équipe nationale féminine seniors effectuera un stage de préparation du 27 au 30 mai 2019 à Tunis.
17 joueuses sont convoquées pour ce regroupement :

l’Africa Women’s Sevens se déroulera les 12 et 13 octobre 2019 à Jemmel en Tunisie et regroupera les 12 meilleures équipes africaines. Chacune aura à cœur de finir première du classement pour se qualifier directement pour les prochains Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2020. Les médaillées d’argent et de bronze africaines conserveront encore de l’espoir puisqu’elles participeront à un tournoi de repêchage mondial par la suite.

 

Aref Belkhiria, Président de la fédération Tunisienne de Rugby déclare : « C’est un grand honneur d’être choisis par Rugby Afrique pour l’organisation du tournoi Africa Women’s Sevens, qualificatif aux Jeux Olympiques Tokyo 2020. La FTR a pris toutes les dispositions nécessaires pour que ce tournoi se déroule dans de très bonnes conditions et pour transmettre une excellente image du rugby féminin africain.»

Le tournoi est cette année étendu à 12 équipes avec le retour de l’Afrique du Sud qui n’avait pas pu participer au tournoi africain en 2018 et figure parmi les plus sérieuses prétendantes au titre. Mais la compétition promet d’être rude face aux kenyanes par exemple, finalistes de l’Africa Women’s Sevens depuis plusieurs années, ou aux tunisiennes dont les ambitions de sacre à domicile sont déjà affichées.  La 12ème place revient aux ghanéennes sur décision du comité des compétitions de Rugby Afrique.

Herbert Mensah, Président de la Fédération Ghanéenne de Rugby a exprimé sa gratitude envers cette décision qui est une juste reconnaissance de la place prépondérante accordée au développement du rugby féminin au Ghana au cours des quatre dernières années. « Les dames ont été à l’avant-garde de la croissance du Get Into Rugby. En 2018, Mme Rafatu Inusah a été honorée à l’Africa Women’s 7s du Botswana, où elle s’est engagée, au nom de Ghana Rugby, à être prête à participer aux compétitions continentales à partir de 2019. Au Ghana, nous avons une league de rugby à 7 féminine et nous envisageons de lancer une ligue de 15 dans l’avenir. En tant que pays ne pratiquant pas le rugby, les efforts déployés au Ghana devraient servir de motivation à toutes les nations. » a expliqué Mensah.

Le mois suivant, ce sera au tour des messieurs de se disputer le titre de Champion d’Afrique pour décrocher le ticket gagnant vers Tokyo. Et de même les deuxième et troisième équipes iront tenter leur dernière chance au tournoi de repêchage mondial. La qualification de l’Afrique du sud semble acquise puisqu’elle est actuellement 4ème du classement des Séries Mondiales qui se termineront le 2 juin, avec une confortable avance sur le 5ème. Dans ce cas, elle ne participera pas aux qualifications africaines ce qui signifie donc que l’Afrique comptera au moins deux représentants lors du tournoi olympique.

La Côte d’Ivoire et le Nigéria, finalistes du tournoi Regional Sevens qui s’est tenu en septembre dernier à Abidjan, s’était alors qualifiés pour participer à la compétition continentale en 2019 en tant que 13 et 14ème équipes.

« Ces qualifications olympiques clôtureront la saison 2019 en beauté et je remercie le Président de l’ACNOA Mr Berraf et les comités nationaux africains qui soutiennent nos fédérations et nos équipes dans leur préparation. L’Afrique vise le haut niveau et une reconnaissance internationale, et je crois au rugby à 7 comme révélateurs de nos talents en Afrique et notamment chez les femmes. J’adresse donc mes encouragements à tous nos athlètes qui se préparent pour cette échéance et m’attends à du rugby de haut niveau en octobre en Tunisie et en novembre en Afrique du Sud » conclut le Président de Rugby Afrique, Khaled Babbou.

Equipes participantes :

Africa Women’s Sevens :

Stade Municipal de Jemmel, Tunisie , 12 et 13 octobre 2019

Kenya , Ouganda, Zimbabwe, Madagascar, Sénégal, Botswana, Zambie, Maroc, Ile Maurice, Afrique du Sud, Ghana, Tunisia

Africa Men’s Sevens :

Bosman stadium, Johannesburg, Afrique du Sud : 8 et 9 novembre 2019

Zimbabwe, Kenya, Uganda, Madagascar, Zambie, Tunisie, Sénégal, Maroc, Namibie, Ghana, Botswana, Ile Maurice, Côte d’Ivoire, Nigeria

Notre équipe nationale féminine participera au tournoi de rugby Centrale Sevens à Paris, qui aura lieu du 07 au 9 mai 2019.

 la Fédération tunisienne de rugby a organisé une journée de découverte (Get into Rugby) au collège de beni hassen .
Les enfants venus participer à cette journée ont été très satisfaits, et en outre les enseignants pensent déjà à mettre en place cette activité au sein de leur club.

C’est le mardi précédent que les joueuses de l'équipe nationale ont débuté leur phase de préparation dans la capitale avec un mini stage au niveau de la localité d’El dar rugby où il sera question de procéder aux derniers réglages et de bien préparer la première rencontre du championnat d'Afrique. Ainsi donc,  après avoir bénéficié de trois jours de repos accordés par le staff technique à l’issue du stage effectué dans la ville de Tunis, voilà que les joueuses auront une opportunité pour livrer un bon rendement et surtout de se rassurer avant le début des rencontres officielles où elles seront appelés à fournir des efforts supplémentaire pour espérer réaliser l’objectif tracé. La défaite concédée en Tunisie contre l'équipe de Pologne en amical, ne semble pas constituer une inquiétude pour le technicien tunisien Med Ali hedi étant donné que ce dernier compte beaucoup sur ce regroupement pour permettre à son  équipe d’être à la hauteur des attentes. De ce fait, ce dernier regroupement est considéré comme une ultime occasion pour procéder aux réglages nécessaires et trouver les mécanismes qui permettront à l’équipe de se montrer à la hauteur et de réaliser les objectifs tracés. C’est ainsi que les joueuses sont appelés à travailler à fond durant cette semaine pour espérer être à la hauteur des attentes.

 

A la veille du match Kenya-Tunisie, l’équipe de Tunisie a reçu la visite de son Excellence Monsieur l’ambassadeur de la République Tunisienne à Nairobi. 
M.Hatem Landolsi est venu saluer l’équipe de Tunisie, et il a tenu à souligner son immense plaisir et honneur d’accueillir l’équipe de Tunisie des moins de 20 ans de rugby à Nairobi