Jort (Fr)

Actualité
Typography

Fédération Tunisienne de Rugby

Adresse : Maison des Fédérations Sportives, Avenue de la Terre-Cité Olympique-1003-Tunis

Identifiant Unique : 1060425N

 

Suivant procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire du 03/10/2020, enregistré à la recette des finances à Charguia I sous le numéro 20707440 quittance n°M104389, et des statuts mis à jour datés du même jour, enregistrés à la même Recette des Finances, sous le numéro 20807439, quittance n°M104383 ,dont 04 exemplaires de chacun ont été déposés auprès du Présidence du Gouvernement, du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Intégration Professionnelle, du Comité National Olympique Tunisien et du Comité National d’Arbitrage Sportif, et un exemplaire de chacun au Registre National des Entreprises, sous le N°202091082, il a été décidé ce qui suit :

1-l’approbation des modifications apportées aux statuts portant sur les articles 8, 8bis, 14, 15, 19, 21, 22, 23, 24, 26, 27, 52, 53, 88 et 99 se rapportant notamment à la création d’un comité électoral indépendant, la mise en conformité de la règlementation de la fédération par rapport aux règles de World Rugby et l’intégration de dispositions antidiscriminatoires et de respect des droits de l’homme ainsi que la modification de certaines dispositions de convocation et de fonctionnement.

2-la désignation des membres de comité électoral indépendant suivants pour un mandat de 4 années commençant avec les élections pour le mandat 2020-2024 et finissant avec la prononciation des résultats des élections pour le mandat 2024-2028 :

-Président: Mr Mahmoud Hamemi

-Rapporteur: Mr Ridha Kraiem

-Membre : Mlle OmaimaKhadraoui

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Actualité à la Une

Grid List

Stade Chedly-Zouiten, 27 juin 2021 : F.R. Jammel sacré Champion de Tunisie de Rugby à 7 ? 

 

 Les 18, 19 et 20 juin derniers, Monaco et le Stade Louis II accueillaient, comme en 2016, le Tournoi de Qualification Olympique (TQO) de rugby à 7. Ce tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (+1), qui débuteront au mois de juillet prochain, s’est achevée sur la qualification de l’équipe irlandaise vainqueur face à la France de la compétition masculine et la qualification de la France et de la Russie finalistes de la compétition féminine. En effet, douze équipes féminines ainsi que dix équipes masculines, étaient venues tenter de décrocher les derniers tickets pour le Japon.

Cette fête du rugby mondiale a réussi à tenir toutes ses promesses en offrant aux milliers de personnes présentes au stade et aux centaines de milliers qui ont suivi les rencontres retransmises en direct sur plusieurs plateformes en ligne et sur plusieurs chaînes internationales, un spectacle de haut niveau et surtout grâce à l’excellente organisation assurée par World Rugby et les autorités monégasques malgré les circonstances sanitaires exceptionnelles.

 

Parmi les équipes féminines, la Tunisie, présente après s’être classée quatrième de la dernière Africa Women’s Sevens organisée à Monastir en 2019, entamait le tournoi avec un groupe juvénile dont la moyenne d’âge dépasse à peine la vingtaine. Ces joueuses jeunes de par leurs âges mais grandes de par leur talent n’ont laissé personne indiffèrent. C’est à en croire les propos des commentateurs de la première rencontre face à la Papouasie Nouvelle Guinée ou l’équipe tunisienne a démenti toutes les pronostiques en s’imposant sur le score de 48 à 5 face à l’équipe la mieux classée de la poule offrant ainsi au grand public un spectacle digne d’un événement de cette envergure.

Avec un effectif à majorité sans la moindre expérience internationale, la deuxième rencontre s’est avérée plus compliquée à aborder pour les tunisiennes qui n’ont pas démérité en tenant en haleine une équipe kazakh chevronnée qui a su exploiter l’expérience de ses joueuses en s’imposant difficilement sur le score de 12 à 0.

La Tunisie se classe ainsi deuxième de sa poule derrière le Kazakhstan et devant la Papouasie Nouvelle Guinée et la Jamaïque qui a déclaré forfait n’ayant pas pu faire le déplacement à Monaco.

Le classement des quarts de finale oppose de nouveau la Tunisie au Kazakhstan avec en lice une place dans le carré final.

Cette partie était probablement parmi les plus passionnantes du tournoi avec une opposition qui a vu les deux équipes s’alterner en terme d’avantage au score. L’expérience a malheureusement pesé en faveur des joueuses kazakh qui malgré la pression exercée par le collectif tunisien ont su imposer leur rythme et finir la partie sur le score de 29 à 21 mettant ainsi fin aux ambitions de la jeune équipe tunisienne à l’image de son entraîneur Abbes Kherfani ancien international tunisien de rugby à XV et à 7.

L’épopée tunisienne s’est ainsi achevée à seulement une rencontre du grand sacre olympique mais les supporters de l’équipe tunisienne ne peuvent qu’admirer la ténacité témoignée par les joueuses et se réjouir du futur prometteur de cette belle équipe qui a bravement défendu les couleurs du rugby tunisien en écrivant l’une des plus belles pages de son histoire.

Merci les filles pour toutes ces belles émotions et tout le meilleur pour l’avenir.

 

La finale du championnat de Tunisie de rugby à XV seniors hommes a rempli toutes ses promesses et a réussi à tenir en haleine le public rugbistique avec un duel au sommet entre l’Avenir Sportif de Jammel et le Stade Nabeulien leaders respectifs des poules Sud et Nord de la première phase du championnat.

Malgré une entame de jeu plutôt favorable, grâce à deux essais marqués dès la première période, l’AS de Jammel a eu du mal à conserver cet avantage face à une équipe nabeulienne qui a réussi grâce aux qualités techniques de sa ligne des trois quarts à marquer un premier essai et revenir au score pour finir la première période avec un écart de seulement 4 points sur le score de 10-14 en faveur de l’AS de Jammel.

Lors de la deuxième période les hommes de Adel Mili ont multiplié les tentatives pour creuser l’écart, malgré la fatigue qui a commencé à se faire ressentir dans les deux camps, mais ont manqué de solutions pour intercepter les débordements des nabeuliens qui ont réussi l’exploit de prendre l’avantage au score grâce à un deuxième essai transformé mettant ainsi en difficulté les jammelois qui se sont contenté de marquer seulement 3 points supplémentaires sur pénalité.

La rencontre s’est soldée sur le score de 20 à 17 permettant ainsi au Stade Nabeulien de remporter son 16eme trophée de championnat de Tunisie.

www.toyota.com.tn